Actualités

Cosmetiques: vers une beauté green and clean

 

Plastique recyclé, flacons rechargeables ou packagings écologiques, ingrédients naturels… l’industrie cosmétique passe au vert.

De plus en plus engagée en faveur de la planète, la nouvelle génération de consommateurs recherche avant tout à privilégier l’éthique et la transparence dans ses modes de consommation.
green and clean beauty

  • Qu’est-ce que la Green & clean beauty ?

Bien plus qu’un axe marketing destiné à booster les ventes, il s’agit d’un concept né aux États-Unis dans les années 2000 et qui ne cesse de faire des émules.
Il n’existe cependant aucune définition officielle ou certification indépendante pour contrôler le label.
Les marques en bannissant certains ingrédients entre dans une démarche de cosmétique green et clean.
Celle-ci peut se définir comme étant aussi bonne pour la peau que pour l’environnement.
Haro donc sur les produits chimiques, allergènes et autres perturbateurs endocriniens nocifs.
C’est pourquoi, les marques bio, vegan et naturelles ne cessent de se développer ces dernières années dans l’industrie cosmétiques.
Selon un rapport de Global Web Index, 61 % des Millenials se disent prêts à payer plus cher pour des produits ecofriendly ou durables. Ils veulent en effet consommer différemment, de manière plus consciente.

En Europe l’Allemagne est en première place en matière de produits « green » suivi de près par la France.
De nombreuses marques de cosmétiques se sont lancées dans l’aventure car le marché du green est en forte croissance puisqu’il atteint les 40 milliards d’euros alors qu’il y a à peine 10 ans, c’était un petit marché de niche.

  • Green sans greenwashing !
Le greenwashing est un procédé de marketing ou de relations publiques utilisé par une entreprise dans le but de se donner une image de responsabilité écologique trompeuse. 

Cela commence dès le packaging :
Il suffit d’une touche de vert et de quelques plantes imprimées sur l’emballage ou utilisées sur les supports de communication pour induire le consommateur en erreur, laissant supposer que le produit est fabriqué à partir d’éléments naturels alors même qu’il n’en contient qu’un faible pourcentage.
Les consommateurs sont toutefois plus vigilants et mieux informés qu’auparavant. Ils disposent de nombreuses sources d’information, site, blog et même des applis comme Clean Beauty, l’application qui pointe les ingrédients controversés dans les formules.
Les questions fondamentales aujourd’hui que se posent les consommateurs sont : d’où viennent les ingrédients ? Comment on-t-il été récolté ? Quels sont les matériaux qui composent le packaging ? Viennent-ils de l’autre bout de la planète ?

La transparence et la traçabilité sont aujourd’hui les véritables prérequis à offrir aux consommateurs pour les marques de cosmétiques.

 Retrouvez toute notre actualité :

http://www.ataway-management.com/media/

Le développement à l'étranger dans le secteur de la beauté et des cosmétiques

Gros plan sur le conseil en management d’entreprise dans le secteur de la beauté et des cosmétiques avec Thierry Kuntz, CEO d’ataWay-management

ataWay-management est un cabinet de management et de conseils spécialisé dans l’univers cosmétique avec une équipe pluridisciplinaire ayant plus de 20 ans d’expérience et d’expertise derrière eux. Tous ont dirigé des entreprises aussi bien en France qu’à l’étranger, on peut parler de « supers consultants « de ce secteur. Nous sommes présents partout dans le monde et intervenons dans plus de 85 pays. ataWay-management intervient sur 4 métiers :

Le management de transition :

Nous plaçons nos équipes dans des entreprises qui ont besoin d’être épaulées.

Le management stratégique :

Nous intervenons sur la genèse et surtout sur la transformation de l’entreprise.

Le management opérationnel :

Nous agissons ici à la fois sur la stratégie des réseaux de distribution puis en support pour accompagner le développement, la recherche de partenaires et de clients.

Le management de compétence :

Nous intervenons sur un ensemble de problématiques liées à la performance

Comment exporter son savoir-faire et son expertise dans le domaine des cosmétiques et de la beauté dans le contexte actuel ?

L’ensemble des marchés n’ayant pas été impacté par la crise et la pandémie de la même manière, pour des entreprises déjà sur l’international, il est plus qu’indispensable d’aller chercher des leviers de croissance et pour les primo exportant, c’est aussi le bon moment pour réfléchir à leur stratégie de développement.

A quel stade de son développement une entreprise est-elle prête à se lancer sur l’international ?

Il faut se poser les bonnes questions dès le début ! Elle peut l’être dès le début, surtout dans notre secteur d’activité, à condition de bien réfléchir sur son objectif qui est de développer sa marque à l’étranger. Cela implique de concevoir une plateforme de marque qui soit compréhensible pour des consommateurs internationaux, afin de ne pas avoir à opérer de modifications par la suite qui pourraient être longues et coûteuses.

Quelles sont les étapes clés de la réussite à l’étranger ?

Il y a trois questions à se poser

Pourquoi le faire :

Pour des objectifs de croissance, de chiffre d’affaires, de rentabilité, de notoriété…

Où le faire :

Il faut identifier les marchés cibles, ceux où l’entreprise a une vraie vocation pour pouvoir s’implanter rapidement. Des études de marché sont d’ailleurs nécessaires pour bien comprendre les enjeux culturels, géographiques, financiers, géopolitiques du pays. Le secteur cosmétique étant le 3ème ou 4ème exportateur, le made in France est un sésame absolu dans tous les pays du monde. Pour les primo- exportant , il faudra rester d’abord sur les marchés européens, notamment pour des questions de coûts d’accès. Pour ceux qui font déjà de l’export, l’Asie est le gros moteur de la croissance sur le marché cosmétique, sans oublier le continent Nord Américain, le Brésil et enfin l’Europe.

Comment le faire :

Pas d’improvisation ! Le développement à l’étranger est de plus en plus coûteux, fastidieux, il est donc important de bien se faire accompagner.